615njkpnt6l Nouveau

Le Livre du Nom de Majesté : Allâh

La traduction française de Michel Vâlsan du Kitâb al-Jalâlah, Le livre du Nom de Majesté : Allâh, d'Ibn 'Arabî, le Sheikh al-Akbar (publiée initialement en 1948 dans la revue Études Traditionnelles).

Plus d'informations

Disponibilité : En stock

19,00€ TTC

Date de parution : 2020
Éditeur : L'Île verte

Nombre de pages : 96
Dimensions : 21 x 21 cm
Format : relié
ISBN : 9791095843078

Le Cheikh al-Akbar Muhy-d-Dîn Ibn ‘Arabî (né en 560/1165 à Murcie (Espagne), mort en 638/1240 à Damas) est l’auteur le plus important du 
Taṣawwuf et l’un des plus abondants de toute la littérature arabe. Parmi ses écrits, qui se chiffrent par centaines, l’ouvrage majeur et bien connu est celui intitulé al-Futûḥât al-Makkiyyah, Les Ouvertures mekkoises, ouvrage encyclopédique constituant la somme synthétique de l’enseignement du Cheikh al-Akbar. En relation avec les Futûḥât selon des rapports doctrinaux précis, de nombreux autres ouvrages viennent éclairer et compléter ses matières comme le Kitâb al-Jalâlah, Le Livre du Nom de Majesté, présenté ici.

Michel Vâlsan (1907-1974), connu en Islam sous le nom de Sheikh Mustafâ ‘Abdel-‘Azîz, est considéré comme le véritable fondateur des études akbariennes en Occident et l’auteur d’une œuvre doctrinale majeure qui s’inscrit dans le prolongement de celle de son Maître intellectuel René Guénon.

C’est en raison de l’intérêt sur le plan métaphysique de ce texte qu’il le traduisit, en l’accompagnant d’annotations d’une richesse exceptionnelle, et le publia en 1948 dans la revue Études Traditionnelles, inaugurant ainsi par ce travail, sa propre œuvre doctrinale toute empreinte de Maîtrise spirituelle.

Michel Vâlsan (1907-1974)
Connu sous le nom de Cheikh Mustafâ Abd al-Azîz, Michel Vâlsan était maître du Taawwûf et dirigeait une confrérie chadhilite à Paris. Il fut un collaborateur éminent des Études Traditionnelles et assura même la direction littéraire de cette revue fondée sur l’enseignement doctrinal de René Guénon. Initié aux doctrines ésotériques de l’Islam, il est considéré comme le véritable fondateur des études akbariennes en Occident.

Accéder aux écrits de Michel Vâlsan

Notice introductive (l'Éditeur)

Le livre du nom de Majasté : Allâh (Ibn ‘Arabî)

Annexes

Extrait du Manuscrit Veliyuddin 51

Index des noms propres et des termes techniques

Bibliographie complète des publications de Michel Vâlsan rangées par ordre chronologique

Système de transcription des termes arabes